Paris, le 13 juillet 2016

Alors que le groupe UDI-MoDem admet l’idée d’une Grande Roue dans la capitale, si possible sur un autre lieu que celui historique de la Place de la Concorde, pour une durée temporaire de 3 mois, pendant la période des fêtes, au lieu de ça, pendant 6 ans, tous les 6 mois, ceci correspondant à une nouvelle autorisation donnée par la mairie de Paris, on va monter et démonter la Grande Roue Place de la Concorde.

C’est … pour une des plus belle perspective de Paris, réalisation majeure des architectes Ange-Jacques Gabriel, et Jacques-Ignace Hittorf, avec ses hôtels, ses statues, ses fontaines, son étendue majestueuse, … un paysage de renommée mondiale guillotiné !

De plus, cette année, la mairie de Paris a invité au défilé du 14 juillet ce nouvel hôte de marque, juste derrière la tribune officielle, offrant ce titan métallique, ce géant de fer de 65 mètres de haut, dont la majorité municipale a voulu le maintien dans l’espace public pour cause d’Euro 2016, aux regards du monde entier.

Devenue un véritable point de repère de la navigation des différents défilés aériens qui auront lieu le 14 juillet, c’est au-dessus de ce que Bruno Julliard appelle désormais un nouveau symbole de « l’identité parisienne » que passera la patrouille de France.

Conscient que l’image de la France à l’étranger, considérée comme une grande puissance mondiale, est faite d’excellence, d’élégance, de raffinement, d’innovation, dans tous les domaines, nous pensons que rien ne peut atteindre l’éclat d’un défilé militaire traditionnel aussi prestigieux.

Néanmoins le Groupe UDI-Modem s’engage à continuer à travailler, pour convaincre les concessionnaires de cette attraction foraine, les élus, et l’exécutif parisien, qu’un autre emplacement pour la grande roue est possible.

 

 

Eric Azière

Président du groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris

Conseiller de la métropole du Grand Paris