Paris, le 6 janvier 2017

 

Le groupe UDI-MoDem s’inquiète de la situation du Musée de Montmartre, confronté à la difficulté de pouvoir bénéficier du dispositif Paris Muséum Pass, mis en place par l’association Intermusées.

Le Musée de Montmartre, depuis des années, demande en effet à pouvoir intégrer ce dispositif partenarial, qui regroupe plusieurs dizaines de musées et monuments nationaux et associatifs, sans que cette demande n’ait pu encore aboutir. Une démarche que le groupe UDI-MoDem soutient.

A l’examen des informations disponibles, il apparait que le Musée de Montmartre, afin de remplir les critères permettant de bénéficier de ce dispositif, ait proposé de confier la gestion du Paris Museum Pass à une association loi 1901 adossée au Musée, afin notamment de bénéficier de la suppression de TVA. Malgré cela, l’association Intermusées a maintenu ses positions et a refusé cette prise en charge. Si les raisons avancées peuvent être recevables, elles mettent toutefois le musée de Montmartre dans une situation ubuesque due à l’empilement de critères administratifs qui viennent rendre encore plus illisibles les règles de l’administration culturelle française.

En 2017, à Paris, et alors que le tourisme dans la capitale et au niveau national est en difficulté, il est affligeant de constater que les frontières entre établissements culturels publics et privés, d’intérêt public, continue d’être un rideau de fer infranchissable plutôt qu’un lieu d’échange et de partenariats.

Le Musée de Montmartre mérite de pouvoir bénéficier des mêmes aides que n’importe quel musée privé parisien ou francilien, par la qualité des expositions qu’il propose, mais aussi par l’essence même de sa démarche culturelle qu’il poursuit. 

Hélas, le Musée de Montmartre n’est pas le seul établissement muséal « privé d’intérêt public » à connaître des difficultés croissantes là où les établissements publics bénéficient d’un soutien de deniers publics leur permettant de mieux résister à l’érosion des visiteurs. C’est donc un appel d’urgence que le groupe UDI-MoDem lance aux autorités compétentes, tant nationales que parisiennes  pour que de vrais dispositifs économiques, promotionnels et touristiques, réunissant établissements publics et établissement privé d’intérêt public, soient mis en place pour sauvegarder le modèle économique des musées,  si précieux pour la construction de notre culture commune.