30.000 offres d’emploi non pourvues à Paris ! Un chiffre insupportable lorsqu’on le ramène aux 130.000 demandeurs d’emplois sur la capitale, dont 25.000 ont moins de 25 ans.

En créant le dispositif « Initiative Emploi », visant à mettre en relation les entreprises parisiennes qui rencontrent des difficultés de recrutement et des chômeurs en recherche d’emploi, la Ville de Paris fait un pas dans le bon sens, mais met en place une initiative incomplète si elle n’intègre pas les opportunités d’emplois qu’offrent les CFA.

Organiser des tête-à-tête entre recruteurs et demandeurs d’emploi, notamment les plus jeunes, n’aura de sens que si les organismes de formation, notamment les Centres de Formation des Apprentis (CFA), sont conviés à ces rendez-vous.

Les CFA sont vitaux pour lutter contre le chômage, mais ils doivent mieux utilisés et coordonnés avec les autres structures et initiatives publiques. La volonté de la nouvelle Présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse, de faire évoluer le nombre d’apprentis en Ile-de-France de 80.000 à 100.000 d’ici 2021 doit être saisie par la Ville de Paris. L’année dernière, les CFA ont accusé une perte de 2.500 apprentis en Ile-de-France, faute de candidats, menaçant par ailleurs des centaines d’emplois de formateurs et de personnel administratif.

Beaucoup de CFA franciliens ont quant à eux également des difficultés à remplir certaines sections concernées par ces difficultés de recrutement faute de candidats (certains métiers de l’artisanat menacés de disparition faute de repreneurs qualifiés, l’hôtellerie, le médico-social, …). On estime à environ 9000 places vides dans les CFA en Ile-de-France, ce qui laisse planer le risque d’une remise en cause de leur efficacité alors que les taux d’insertion professionnelle en sortie de formation sont largement supérieurs…à ceux en sortie de fac !

Le groupe UDI-MoDem se félicite ainsi que son vœu proposant d’inclure l’offre des CFA dans le dispositif « Initiative Emploi » qui sera mis en place par la Ville de Paris ait été adopté par le Conseil de Paris le 30 mars 2016.

 

Leïla Diri

Conseillère de Paris (11ème)