Pour la deuxième année consécutive, une Nuit de la Solidarité a été organisée à Paris le 7 février dernier pour recenser les personnes sans-abri à Paris.

Grâce aux associations, aux 1 700 bénévoles et 400 professionnels, ainsi que tous les partenaires de la Mairie et leurs équipes, c’est une nouvelle fois un grand moment de citoyenneté et de solidarité qui a été partagé cette nuit-là. C’est un dispositif collectif qui a su dépasser les clivages politiques pour réunir un grand nombre de Parisiens autour d’une prise de conscience, celle de la situation de grande précarité de beaucoup trop de nos concitoyens, et d’une volonté, celle d’améliorer leurs conditions.

La présentation des premiers chiffres faite ce matin nous a appris que 3 622 personnes sans-abri avaient été rencontrées lors de cette Nuit de la Solidarité, contre 3 035 l’année dernière, ce qui représente une hausse de près de 20%. S’il est vrai que le périmètre de comptage a été élargi cette année (stations de métros, gares, hôpitaux parisiens, parkings et logements sociaux), le nombre de SDF à périmètre constant n’a malheureusement pas diminué.

Pour le groupe UDI-MoDem, ce constat et la persistance de ce phénomène ne peuvent et ne doivent pas être un objet de polémique ou de conflit larvé entre la Ville de Paris, les autres collectivités et l’État. Cela doit être, au contraire, une incitation à mieux travailler ensemble et à renforcer la coopération entre tous les acteurs concernés, l’État, la Ville de Paris, la Métropole du Grand Paris et la région Ile-de-France.

Le groupe UDI-MoDem est prêt à appeler à ce consensus et à soutenir, au sein de toutes ces instances, une réelle coordination dans la mise en œuvre d’une politique plus efficace en faveur des sans-abris.

 

Eric Azière

Président du Groupe UDI-MoDem au Conseil de Paris

Conseiller de Paris (14è)

Conseiller métropolitain