Paris, le 18 janvier 2019

Sur une nuitée à 100 euros à Paris dans un Airbnb, Paris perçoit 0,88 euros de taxe de séjour, Airbnb environ 15 euros, et l’hôte 84 euros.

La ville de Paris a récolté 7,5 millions d’euros de taxes de séjour par Airbnb en 2018.

Selon cette même répartition, Airbnb aurait donc proportionnellement fait un chiffre d’affaires en 2018 à Paris de 127 millions d’euros… nets d’impôts en France, bien entendu !

Rapportés aux 127 millions d’euros touchés par la plateforme californienne, et aux 20 000 logements Parisiens sacrifiés pour être loués illégalement à l’année sur la plateforme, les 7, 5 millions d’euros de taxe de séjour récoltés par Paris ne constituent donc qu’une maigre consolation… à peine un pourboire.

 

Eric Azière

Président du Groupe UDI MoDeM du Conseil de Paris

Conseiller de Paris (14è arrondissement)

Conseiller métropolitain