Le 24 octobre 2018

L’annonce du décès d’un adolescent la nuit dernière, consécutif à une rixe entre bandes rivales à Paris suscite l’émotion et l’indignation des élus du groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris.

Avec plus de 200 rixes comptabilisées sur le territoire parisien depuis deux ans et un compteur qui affiche désormais tristement 9 décès, il s’agit d’une véritable escalade de batailles rangées ultra-violentes qui se multiplient en Ile-de-France et à Paris, incluant des adolescents de plus en plus jeunes, et des armes de plus en plus dangereuses, sur fond de règlements de compte allant de la provocation la plus minime au trafic de drogue.

Ces rixes ne doivent pas être banalisées. Le Parquet, la Préfecture de Police, l’Éducation Nationale, les services sociaux et la Ville de Paris doivent mettre tout en œuvre pour que cessent ces violences ahurissantes, aussi bien en termes d’interpellations systématiques, de surveillance de la constitution de ces bandes violentes, que de la pédagogie et la prévention au sein des établissements scolaires, mais aussi, et surtout, en lien avec les habitants des quartiers d’origine de ces différents groupes violents.

 

Eric Hélard

Vice-président du groupe UDI-MoDem

Conseiller de Paris (16è)

Conseiller Métropole du Grand Paris