Paris, le 31 août 2018

Cette rentrée scolaire est à marquer, une fois encore, du triste sceau de la désaffection grandissante des familles pour Paris. Ce lundi, Paris devrait, selon les prévisions du Rectorat, accueillir 2.950 élèves de moins dans ses écoles maternelles et primaires, le tout en ouvrant 84 classes de moins que l’an passé[1].

Cette année, une nouvelle école maternelle, dans le 3e arrondissement, a fermé ses portes. Elle a rejoint les 11 autres établissements ayant fermés ou ayant été absorbés, depuis le début de la mandature d’Anne Hidalgo, tandis que 14 écoles atteignent le seuil fatidique de 2 ou 3 classes seulement.

Pour le groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris, force est de constater que la politique de l’exécutif parisien en la matière ne parvient pas à enrayer cette tendance. Le premier coupable, le prix du logement à Paris, à l’achat, comme à la location, ne laisse plus d’autre choix à ces familles avec enfants que de passer le périph ou d’aller vivre en province. Et ce ne sont pas les logements sociaux, complètement embouteillés du fait d’une rotation anémique, qui pourront régler cette situation, comme se plait à le rappeler l’Exécutif parisien.

Il est urgent que chaque politique parisienne soit élaborée en fonction des contraintes et attentes des familles, pour tenter, a minima, de stabiliser pour les années à venir le nombre de familles à Paris, tous arrondissements confondus.  

Néanmoins, il faut également élaborer à l’échelle métropolitaine des politiques communes d’urbanisme, de logement, de transports, mais aussi de culture et d’éducation, pour a minima permettre aux familles qui n’ont pas d’autre choix que de « passer le périph », de leur offrir une continuité territoriale cohérente leur permettant d’avoir encore facilement un pied dans la capitale.

 

Eric Azière

Président du groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris

Conseiller de Paris (14e)

Conseiller de la Métropole du Grand Paris

 

Eric Hélard

Vice-Président du groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris

Conseiller de Paris (16e)

Conseiller de la Métropole du Grand Paris

 

[1] Source : https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p1_1652243/mesures-de-carte-scolaire-pour-la-rentree-2018 + mise à jour réunion de juin : http://75.snuipp.fr/?Carte-scolaire-encore-des-besoins (82 en février, 12 annulations de fermetures mais 14 nouvelles fermetures en juin). Or dédoublements de classes et créations de classes.