Alors que le service Autolib a pris fin le 31 juillet et que la mise en place des bornes Belib’ accuse toujours du retard, je demande à la Ville de Paris de mettre en place dans les plus brefs délais un Plan parisien de la recharge électrique.

En effet, au-delà d’un service d’autopartage, Autolib’ représentait aussi une offre de recharge très utile pour les véhicules de centaines de professionnels et de particuliers. Ainsi, alors que la Ville annonce que les bornes ne seront pas remises en service avant plusieurs mois, l’inquiétude gagne les propriétaires de véhicules électriques. Certains professionnels, encouragés par la Ville à investir dans une flotte électrique, ressentent même aujourd’hui un sentiment d’abandon et craignent pour leur activité.

Avec la mise en sommeil des 3244 bornes Autolib’ parisiennes qui sont peu à peu débranchées, les propriétaires de véhicules électriques ne disposant pas de borne privée doivent aujourd’hui se contenter des 420 points de recharge des parcs de stationnement concédés de la Ville de Paris et de seulement 61 stations Belib’ disponibles à ce jour (183 bornes). Pour rappel, lors du lancement de Belib’, l’exécutif parisien annonçait 60 stations pour la fin 2016 et 30 par la suite, on est encore loin du compte !

Autant dire que les places pour recharger un véhicule électrique risquent d’être chères dans les prochaines semaines. Plus grave, ce manque de borne de recharge et l’inaction de la Ville risquent de décourager un grand nombre de Parisiennes et de Parisiens qui prévoyaient de se convertir à la mobilité électrique, alors même que son développement est indispensable pour enfin diminuer sensiblement la pollution à Paris.

Alors que nous avons collectivement adopté les objectifs très ambitieux du nouveau Plan Climat Air Energie de la Ville de Paris, je demande à l’exécutif parisien de lancer dès la rentrée un ambitieux Plan parisien de la recharge électrique afin de mettre enfin ses actions en accord avec son discours et de véritablement encourager les Parisiens à se doter de véhicules électriques.

 

Edith Gallois

Vice-présidente du groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris

Conseillère de Paris (13ème)