Paris, le 29 juin 2018

 Le groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris a appris avec consternation que les passages piétons arc-en-ciel du Marais avaient de nouveau été dégradés par des tags homophobes durant la nuit du jeudi 28 au vendredi 29 juin, la veille de la Marche des Fiertés.

Le groupe UDI-MoDem condamne avec la plus grande force et fermeté ces dégradations lâches et haineuses, qui n’honorent ni ceux qui les ont réalisées, ni ceux qui s’en félicitent sur les réseaux sociaux.

Il convient désormais d’appréhender au plus vite le ou les auteurs de ces délits réitérés, et de prendre des sanctions judiciaires exemplaires, afin d’affirmer l’impérieuse nécessité de la lutte contre l’homophobie.

Ces dégradations surviennent plus d’un mois après la profanation de la plaque à la mémoire de Jean Diot et Bruno Lenoir de la rue Montorgueil, deux derniers condamnés à mort pour homosexualité en France.

À ce titre, le groupe UDI-MoDem sera fier de présenter lors du prochain Conseil de Paris un vœu demandant une valorisation et une sécurisation de cette plaque, vœu adopté à l’unanimité du conseil du 2e arrondissement à l’initiative de Catherine Michaud, conseillère du 2ème arrondissement du groupe UDI-MoDem et présidente de Gaylib. Une telle valorisation de cette plaque commémorative sera un message supplémentaire envoyé aux homophobes de tous poils, afin de leur affirmer, haut et fort, que nous ne lâcherons rien.