Paris, le 21 novembre 2017

 

 

Le groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris se félicite de l’adoption par le Conseil de Paris de son vœu relatif au bilan du fonctionnement de la salle de consommation à moindres risques, demandant notamment la convocation au plus vite du Comité de pilotage, le bilan, par la Préfecture de Police, de l’ensemble des agents, Brigade Spécialisée de Terrain comprise, déployés aux abords de la salle, un renforcement des maraudes, y compris le week-end, et l’état d’avancement sur l’extension des horaires, ainsi que sur l’ouverture d’une deuxième salle en Ile-de-France.

Si le groupe UDI-MoDem soutient les objectifs de l’expérimentation de la salle de consommation à moindres risques adossée à l’hôpital Lariboisière, il tient à rappeler les responsabilités de la Mairie de Paris quant à la tranquillité des riverains et à la sécurisation du quartier, et dont les divers incidents récents qui ont eu lieu à proximité de la salle ne doivent pas se reproduire, et ce, malgré le nombre importants de réunions du comité technique de suivi et des comités de voisinage.  

Cette expérimentation, essentielle, doit se dérouler dans de bonnes conditions pour pouvoir être jugée sur ce qu’elle doit être : un accompagnement vers la désintoxication de personnes en souffrance, qui nécessitent une prise en charge. Il est donc essentiel que l’encadrement nécessaire soit respecté.

Le groupe UDI-MoDem rappelle donc la nécessité, d’une part, de renforcer les contrôles et maraudes aux abords de la salle de consommation à moindres risques, mais aussi d’envisager au plus vite l’ouverture d’une deuxième salle en Ile-de-France, essentiel pour soulager un quartier qui ne doit pas être l’unique lieu de cette expérimentation.

 

Eric Hélard

Vice-président du groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris

Conseiller de Paris (16e)

Conseiller de la Métropole du Grand Paris