L’arrivée du Tour de France sur les Champs-Elysées le dimanche 23 juillet fait naître certaines craintes quant à la gestion des transports en commun lors d’évènements majeurs se déroulant dans les rues de la capitale.

En plus de la modification de nombreux trajets de bus et de l’interruption du Tram T3a, la Préfecture de Police avait en effet demandé à la RATP de fermer pas moins de 7 stations de métro (Etoile, Georges V, Champs Elysées-Clemenceau, Franklin D. Roosevelt, Concorde, Tuileries et Palais-Royal – Musée du Louvre), transformant ainsi en parcours du combattant l’accès des tribunes pour les spectateurs, sans bien sûr oublier les riverains qui ont vu leurs stations de métro habituelles fermées pendant de longues heures.

Pour ne rien arranger, ses mesures se sont ajoutées aux nombreuses restrictions de circulation, fermetures de ponts et autres interdictions de stationnement mise en place avant et pendant l’évènement.

Ce dimanche « noir » dans les transports parisiens, auquel ont aussi contribué les incidents de trafic sur les lignes 13 et 4 du métro, n’a pas été sans rappeler le 14 juillet au cours duquel, journée et soirée comprise, 13 stations de métro et une station de RER avait été fermées !

Alors que les problématiques de sécurité imposent, certes, de mettre en place des mesures exceptionnelles lors d’évènements majeurs, le groupe UDI-MoDem s’étonne que celles-ci consistent systématiquement à fermer les accès en transports en commun aux sites concernés. Doit-on arriver à un point où seules les personnes munies d’un pass VIP peuvent se déplacer à Paris les jours d’évènement majeur ?

Le groupe UDI-MoDem a toujours affiché un soutien sans faille à la candidature parisienne à l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024, la richesse de cette candidature passant notamment par la multitude des sites de compétition situés au cœur de la ville (Champs de Mars, Tour Eiffel, Champs-Elysées, Grand-Palais, Esplanade des Invalides).

Cependant, alors que l’espoir grandit de jour en jour d’une réponse positive du CIO, le groupe UDI-MoDem demande à la maire de Paris d’entamer une concertation avec la Préfecture de Police et à la RATP afin que les procédures de sécurité lors des grands évènements permettent non seulement aux spectateurs d’accéder aux sites en transport en commun mais aussi aux Parisiens et aux touristes de continuer de pouvoir disposer d’un réseau complet lors du déroulement de ces évènements.

 

 

Eric Azière

Président du Groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris

Conseiller métropolitain

Conseiller de Paris (14ème)