Paris, le 28 septembre 2016

L’identité urbaine de Paris est remarquable au sens propre comme au figuré. Les éléments de mobilier urbain, kiosques à journaux,  ou à musique, colonnes Morris, fontaines Wallace, bancs, corbeilles de rue, et lampadaires en fer forgé partagent un style, un même souci d’élégance à la française, et participent à l’image, à l’identité et à l’attractivité de Paris.

Cependant, force est de constater que les dernières modifications de ce mobilier urbain, que ce soient les récents nouveaux abribus ou les futurs kiosques à journaux, font encore l’objet d’appel d’offres distincts, où le design ne représente qu’une part infime de la note final de chaque projet porté par les candidats, puisque seulement 7% de la note final des projets est consacrée à cet aspect.

Le groupe UDI-MoDem estime que le renouvellement du mobilier urbain doit répondre à deux enjeux fondamentaux : la cohérence entre les différents éléments d’une part, et le respect d’une identité propre à la capitale, ancrée dans son histoire et son patrimoine, afin d’éviter autant que possible de voir éclore dans la capitale des éléments interchangeables, que l’on pourrait retrouver dans n’importe quelle autre mégapole mondiale. La standardisation de la Gentrification a parfois ses limites !

Aussi, à l’approche du renouvellement des colonnes Morris, ou encore de la réflexion sur le renouvellement de bornes interactives d’informations touristiques sur le patrimoine, en remplacement des fameuses « pelles Stark », et plus généralement dans le cadre des marchés relatifs au renouvellement du mobilier urbain, où à l’implantation de nouveaux « services » sur l’espace public, le groupe UDI-MoDem a interpellé l’exécutif sur la nécessité de mettre en place une structure permettant de prendre en compte ces deux enjeux, d’harmonisation et de différenciation, notamment par l’élaboration d’une charte graphique. L’exécutif a partagé cette préoccupation, ce dont nous nous félicitons.

 

Valérie Nahmias

Conseillère de Paris (17ème)

Membre de la Commission du Vieux Paris