Paris, le 24 juin 2016

 Le groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris prend acte de la décision du Conseil Constitutionnel de confier à la Maire de Paris, et non plus au Préfet, la décision d’ouverture des commerces le dimanche dans la capitale. C’est pour Anne Hidalgo une raison supplémentaire de substituer à ses considérations idéologiques le sens des responsabilités économiques.

A l’heure où le Royaume-Uni s’est prononcé en faveur du Brexit, c’est le moment d’ouvrir Paris le dimanche !

Paris doit renforcer sa situation de porte d’entrée en Europe dans tous les secteurs, touristiques, financiers, immobiliers, commerciaux, auprès de l’ensemble du monde des entreprises. L’ouverture des commerces le dimanche à Paris serait un signe volontaire, de nature à montrer le dynamisme et l’attractivité qui font actuellement défaut à la capitale.

Dans cette période où Paris accueille l’Euro 2016, et dans un environnement économique et social mitigé, où manifestations, violences de rue, grèves dans les transports ou dans le ramassage des ordures ont écorné l’image de Paris, l’ouverture des magasins le dimanche permettrait de compenser ce déficit d’image, en attendant l’éventuel accueil des Jeux Olympiques en 2024.

 

 

Eric Azière

Président du groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris

Conseiller de Paris (14ème)

Conseiller de la Métropole du Grand Paris

 

Anne Tachène

Conseillère de Paris (15ème)

Conseillère de la Métropole du Grand Paris