2015

Séance des 14, 15, 16 et 17 décembre 2015

Suivez en direct la séance du Conseil de Paris de décembre 2015, notamment consacrée au budget 2016.
  Lire

Séance du 23 novembre 2015

Suite aux attentats du 13 novembre, le Conseil de Paris du 23 novembre 2015 a vu son ordre du jour réduit aux mesures d’urgence, et sera ouvert par un débat d’actualité sur les mesures post-attentats, notamment en termes de sécurité.
Lire

Séance du 26 octobre 2015

Séance spéciale du Conseil de Paris, exclusivement dédiée à la présentation des orientations budgétaires 2016

Voir plus

Séance des 28, 29 et 30 septembre

Durant cette séance de rentrée du Conseil de Paris, le groupe UDI-MoDem a souhaité interpeller l’exécutif sur la nécessité d’apporter plus de transparence de nombreux sujets tels que les réelles intentions de la Maire de Paris concernant la réforme du statut de Paris ou encore l’attribution de différents marchés tels que la Grande Roue Place de la Concorde ou le Marché de Noël des Champs-Elysées.

Différents débats organisés ont eu lieu, sur la question de l’accueil des réfugiés à Paris, le handicap, la jeunesse ou encore la rentrée scolaire, ce qui fut l’occasion pour le groupe de proposer l’expérimentation d’un menu végétarien quotidien dans les cantines scolaires parisiennes.

Le groupe UDI-MoDem a également pu faire adopter différents vœux : Expérimentation de “caméras vertes” dans le cadre du nouveau plan de vidéoprotection, mise en place d’un partenariat entre la ville tunisienne de Sousse et l’édition 2016 de Paris-Plages, hommage à l’ancien directeur du site archéologique de Palmyre, mise en place de contrats aidés dans le champ des cultures urbaines, vœu relatif à la propreté, à la pollution de l’air dans le métro et aux jets de mégots sur l’espace public ou encore la mise en place d’une politique de mémoire des quartiers Parisiens. Lire

Séance des 29, 30 juin et 1er, 2 juillet 2015

Les comptes administratifs, le rapport social de la Ville, ainsi que le budget supplémentaire, furent comme d’habitude à cette période de l’année, des sujets débattus lors de cette séance estivale. Cette année, ces débats se sont vus assortis de la situation préoccupante des activités bancaires du Crédit Municipal de Paris.

La Tour Triangle, le plan Nager à Paris, la situation des migrants ou encore le réaménagement des grandes places parisiennes furent également au cœur des débats, tout comme de nombreux sujets liés à la Culture et au patrimoine : Plan pour le patrimoine cultuel, Institut des Cultures d’Islam, inscription dans les Conservatoires de musique municipaux, Gaité Lyrique.

Le groupe UDI-MoDem a également pu exprimer son opposition à la création du futur conseil économique et social parisien, pointant le risque d’un nouveau doublon, au mieux une coquille vide, au pire un lieu d’instrumentalisation, mais aussi s’exprimer favorablement envers le dispositif Multiloc initié par la Ville.

Lire

Séance des 26, 27 et 28 mai 2015

Pour le groupe UDI-MoDem, ce Conseil de Paris fut l’occasion de présenter un projet de délibération, dans le cadre de la “niche”. Dans un souci d’opposition constructive, le groupe UDI-MoDem a choisi de présenter un projet concret et a confié à François Haab le soin d’élaborer un projet de délibération centré sur le développement de la “smart santé” à Paris, qui a été adopté par le Conseil de Paris.

La question d’actualité du groupe UDI-MoDem a porté sur la création d’une police municipale à Paris suite à la proposition de loi d’Yves Pozzo di Borgo adoptée par le Sénat, visant à doter le Maire de Paris de pouvoirs de police supplémentaires. Malheureusement, la Maire de Paris, absente lors de cette interpellation, n’a pu se prononcer personnellement sur cette étape parlementaire essentielle.

D’autres délibérations importantes étaient au programme de ce Conseil, notamment la remise du rapport sur l’extension du site de Roland-Garros, la piétonisation des voies sur berges (rive droite), l’instauration de zones 30, l’action internationale de la Ville de Paris ou encore la présentation du plan de Ville intelligente et durable.

Lire

Séance des 13 et 14 avril 2015

Programme vélo, aménagements de la petite ceinture ferroviaire, sont des sujets qui peuvent être consensuels. Cependant, notre groupe retient une impression de travail bâclé. Les moyens dévolus pour le programme vélo sont largement insuffisants. Ainsi, le groupe UDI-MoDem a proposé de nombreuses pistes d’amélioration dont certaines ont été adoptées par le Conseil.

Cette séance a également été marquée par le lancement de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, candidature soutenue avec enthousiasme par notre groupe.

L’un des moments forts de ce Conseil de Paris fut l’hommage rendu par notre assemblée aux victimes de l’attaque de l’Université de Garissa au Kenya. En présence d’une délégation kenyane, le vœu présenté par Yves Pozzo di Borgo a été adopté à l’unanimité. Il demandait notamment le renforcement de liens entre les structures éducatives, culturelles et estudiantines parisiennes et ses homologues kenyanes.

Enfin, la censure par la RATP, revenue par la suite sur sa décision, de l’affiche du concert des Prêtres en soutien des Chrétiens d’Orient, fut l’occasion pour notre groupe d’interroger le Conseil sur les problématiques liées à l’affichage dans l’espace public, par la présentation de deux vœux.
Lire

Séance des 16, 17 et 18 mars 2015

Un Conseil de Paris placé sous le signe des contradictions de la part de l’exécutif, affirmant leur refus de création d’une police municipale parisienne (contrat de prévention et de sécurité, proposition d’un référendum local sur la création d’une police municipale) alors même que de nombreuses mesures votées ne pourront être effectives que grâce à une présence policière de proximité accrue (contrôles dans le cadre du plan anti-bruit, lutte contre le harcèlement sexuel dans le cadre de la lutte pour l’égalité femmes/hommes).

De nombreux dossiers sociétaux et sociaux tels que le plan de lutte contre la grande exclusion ou la signature du Contrat de Ville 2015 – 2020, mais également des sujets liés au logement (protocole d’accord avec la SNCF, lancement du dispositif Multiloc), ainsi que des sujets liés à la Santé (convention de partenariat avec l’AP-HP).

Les pics de pollution se sont rappelés au bon souvenir de la majorité durant le Conseil, motivant la question d’actualité du groupe UDI-MoDem sur le sujet, renouvelant par ailleurs le souhait d’organiser un Grenelle de l’air métropolitain, principe pourtant déjà validé par le Conseil de Paris, mais toujours pas mis en place.
  Lire

Séance des 9, 10 et 11 février 2015

Une séance dense du Conseil de Paris marquée par la présentation du plan anti-pollution, voté par le groupe UDI-MoDem mais non sans de nombreux doutes quant à la faisabilité d’un tel plan en considérant le manque de concertation avec la Métropole parisienne et la région Ile-de-France ou encore le programme local de l’habitat, sur lequel les élus du groupe se sont abstenus en l’absence de garanties sur le maintien à termes d’un quota fixes de logements intermédiaires dans le parc de logements sociaux.

Ce Conseil fut également marqué par la décision de la Maire de Paris, validée par le Conseil, de porter plainte contre la chaîne de télévision américaine Fox News, suite à “l’affaire” des “no-go zones“. Une situation absurde critiquée non sans ironie par le Président du groupe UDI-MoDem, Eric Azière.

De nombreux vœux et amendements du groupe UDI-MoDem ont été adoptés, notamment dans le domaine culturel, tels que portant sur le nouveau fonds de dotation de la Ville de Paris pour le mécénat, l’expérimentation d’une tarification volontaire dans les établissement de Paris Musées, mais aussi dans le domaine de la mémoire avec les dénominations Jacques Duhamel, René Küss et Jean Loygue.
  Lire

Séance extraordinaire du 9 janvier 2015

Suite à l’attentat du 7 janvier 2015 dans les locaux de Charlie Hebdo, le Conseil de Paris s’est réuni de manière extraordinaire pour élever Charlie Hebdo au rang de Citoyen d’Honneur de la Ville de Paris et rendre hommage aux victimes des attentats, par la voix d’Anne Hidalgo et des Présidents des différents groupes politiques du Conseil. Lire