Gouvernance

Vœu relatif au suivi des vœux adoptés

Retour à la séance

 

Vœu relatif aux engagements de la maire de Paris devant le Conseil de Paris

Retour à la séance

 

Maud Gatel

Propreté à Paris : La réalité vécue des Parisiens et les déclarations de la maire ne font pas bon ménage !

Paris, le 23 septembre 2019

 

Se défausser de ses responsabilités – notamment sur l’État et la Région – est décidément devenu une habitude pour la maire de Paris : sécurité du quotidien, accueil des migrants, régulation des trottinettes électriques,… La Ville de Paris serait bien démunie pour répondre aux grands enjeux auxquels elle fait face !

Cette fois-ci, à en croire Anne Hidalgo, si les rues de Paris sont sales, ce n’est (toujours) pas de la faute de l’exécutif municipal… Mais de celle des Parisiens eux-mêmes, qui souffriraient de sérieux « problèmes d’éducation » !

En réalité, il est temps que la maire de Paris comprenne que la création d’une application permettant aux riverains de signaler les problèmes de propreté ne peut pas être l’alpha et l’oméga de la politique de propreté parisienne, comme le montre l’insatisfaction croissante des Parisiens concernant le bilan de la Ville en matière de propreté, jugé négatif pour 74% d’entre eux.

S’il a fallu 18 ans pour que la maire de Paris se rende compte de l’état des rues de la capitale, le groupe UDI-MoDem n’a cessé de pointer les dysfonctionnements de la majorité depuis le début de la mandature, en particulier une gestion trop centralisée de la propreté. Lire

Communication sur la Métropole

Lire

Modification du règlement intérieur du Conseil de Paris

Lire

Regroupement des 4 premiers arrondissements

Lire

Quel mode de gestion pour les services publics à Paris ? Le grand flou de la majorité !

Tribune parue sur le site de l’Opinion le 31 janvier 2019.

Avec ses réseaux de chaleur et de froid, qui permettent respectivement de chauffer le quart des immeubles parisiens et de climatiser six millions de mètres carrés dans la capitale, Paris dispose de deux atouts incontestables dans le virage écologique qu’elle se doit de prendre afin de devenir une ville neutre en carbone à l’horizon 2050. Cependant, les luttes intestines au sein de la majorité municipale d’Anne Hidalgo font courir un risque non négligeable sur la pérennité économique de ces réseaux. Lire

Communiqué du groupe UDI-MoDem du 18 décembre 2018

 

A la suite de la réunion organisée ce matin par Anne HIDALGO, le groupe UDI-MoDem exprime ses doutes et ses réserves sur l’initiative de la Mairie de Paris qui voudrait organiser, animer et médiatiser autour d’elle une « conférence du consensus » sur le thème qu’elle a choisi.

 

En se lançant, précipitamment dans l’improvisation d’un tour de table parisien, au risque de substituer à l’exigence d’une conférence citoyenne d’inspiration populaire, une contribution parisienne confite dans l’entre soi, véritable leurre de démocratie participative, le groupe UDI-MoDem engage l’exécutif parisien à faire preuve de plus de modestie, plus d’humilité, moins de fébrilité, moins d’arrière-pensée dans la mise en place de ce débat national. Lire

Renforcement du rôle et des compétences des mairies et conseils d’arrondissement

Lire

Coexistence des marques Vélib’, Autolib’, Belib’ et Trilib’ et la marque Trinilib – Contrat de cession de la marque Mobilib’

Lire

Plus anciens