Gouvernance

Autolib’ : Qu’est-ce qu’on nous cache ?

Paris, le 6 avril 2018

Lors de la dernière réunion, publique, du syndicat mixte Autolib’ Vélib’ Métropole qui s’est tenue hier, 11 communes membres du syndicat se sont abstenues sur le budget d’Autolib’, protestant contre les risques financiers que fait peser le déficit d’Autolib’ sur les collectivités locales et contre le manque de transparence dans ce dossier.

Fin 2016, la société Autolib’, filiale à 100% du groupe Bolloré, annonce un déficit prévisionnel de 179 millions d’euros au terme de la délégation de service public Autolib’, en 2023. Elle rappelle que seuls 60 millions seront pris en charge par le groupe Bolloré, comme le contrat le prévoit.

Afin d’expertiser ces prévisions alarmistes, le syndicat mixte Autolib’ Vélib’ Métropole lance en janvier 2017 un audit des comptes d’Autolib’ par le cabinet Ernst&Young. L’audit est terminé depuis plusieurs mois. À ce jour, il n’a toujours pas été rendu public. Lire

Streeteo, you’re fired !

Paris, le 21 mars 2018

Le groupe UDI-MoDem a appris par voie de presse qu’une enquête préliminaire aurait été ouverte par le Parquet de Paris à l’encontre de la société Streeteo, chargée de contrôler le stationnement à Paris, suite aux révélations concernant de nombreux faux contrôles qu’elle aurait effectuée.

Si cette information est confirmée, c’est un motif suffisant et impératif de rupture pour demander la rupture du contrat liant la Ville de Paris à Streeteo. C’est le sens du vœu du groupe UDI-MoDem qui sera défendu demain, lors du Conseil de Paris, par notre collègue Valérie Nahmias.

Suite aux trop nombreuses révélations de pratiques illicites, faux contrôles, contrôles réalisés par des agents non assermentés, ralentissements volontaires des procédures de contestation des PV en vue de les rendre caduques, la confiance est depuis longtemps rompue entre cette société et les automobilistes devant s’acquitter du stationnement dans la capitale. Lire

Marché Vélib’ – Autorisation de remboursement du solde du compte courant des abonnés Velib’ le demandant

Lire

Encadrement du déploiement de Vélib’ par des employés municipaux : le groupe UDI-MoDem s’interroge sur la régularité d’une telle procédure

Paris, le 1er mars 2018

Dans une interview parue ce jour, l’adjoint à la Maire de Paris chargé des transports a déclaré que les services techniques, experts et ingénieurs de la Ville de Paris, allaient « encadrer le déploiement et faire le travail nécessaire avec les concessionnaires » pour accélérer le déploiement du nouveau Vélib’, dont le fiasco continue de plus belle, avec une livraison au compte-goutte des nouveaux équipements attendus.

Le groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris s’inquiète de la mise à disposition de ces employés municipaux, durant leur temps de travail, dans le cadre d’un marché attribué au terme d’une procédure concurrentielle, et s’interroge sur la régularité d’une telle intervention.

Cette contribution de la Ville à l’exécution du contrat est de nature à poser des questions sur la réalité d’une « offre concurrentielle » au moment de l’examen des deux candidatures suite à l’appel public à concurrence.

Cela fait courir un risque juridique sur la procédure d’attribution.

Si tel était le cas, les conséquences d’une telle remise en cause et une éventuelle annulation du marché seraient considérables pour les usagers, et pour l’existence même de Vélib’ à Paris. Lire

Vœu relatif à la votation citoyenne sur le Plan Climat Air Energie

Lire

Création du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques et adhésion de la Ville de Paris à l’association.

Lire

Création de l’observatoire parisien de la mixité sociale et de la réussite éducative

Lire

Composition de la conférence du logement

Lire

Approbation d’une convention-cadre de coopération avec le Département de Seine-Saint-Denis

Lire

Rapport comportant les observations définitives de la CRC sur la gestion par la Ville de Paris des animations emblématiques (Grande Roue, Marché de Noël, etc.)

Lire

Plus anciens