Valérie Nahmias

Vœu relatif à la prévention et à la sécurité place Françoise Dorin

Retour à la séance

 

Valérie Nahmias

Vœu relatif au suivi des vœux adoptés

Retour à la séance

 

Valérie Nahmias

Gestion de Paris Batignolles Aménagement

Retour à la séance

Renforcer la démocratie participative et l’engagement citoyen

Retour à la séance

 

Valérie Nahmias

Vœu relatif aux conteneurs à vêtements

Retour à la séance

 

Valérie Nahmias

Appel à Projets Urbains Innovants sur le site “Bowling et ancienne discothèque La Main Jaune” Porte de Champerret (17e)

Retour à la séance

 

Valérie Nahmias

Subvention et convention de soutien relatifs au projet “Avenue du Street Art”

Retour à la séance

Valérie Nahmias

Vœu relatif aux perturbations du calendrier scolaire induites par la réquisition des établissements scolaires parisiens pour l’organisation des épreuves du baccalauréat et du brevet

Lire

Fresque d’art urbain dans le nouveau quartier des Batignolles : une démarche participative inédite !

Paris, le 25 juin 2019

 

Les élus du groupe UDI-MoDem s’investissent depuis le début de la mandature pour défendre la démocratisation de l’art dans toutes ses formes, dont l’art urbain, et la valorisation des artistes de « street art » français dont la réputation dépasse souvent nos frontières.

Dès 2014, j’ai déposé un vœu adopté à l’unanimité en Conseil de Paris, proposant que les potelets des rues parisiennes soient décorés par des artistes, de manière à embellir l’espace public et afin que les Parisiens s’approprient cette nouvelle forme d’art.

Démocratiser l’art et le rendre accessible, c’est également la vocation du dernier projet du Conseil de quartier « Martin Luther King » (17e arrondissement). Dans cet éco-quartier à la pointe de la technologie, le développement durable passe aussi par un accès à la culture, comme en témoigne l’ouverture prochaine du centre Paris Anim’ Mado Robin. Lire

Un pas de plus pour l’inclusion des seniors à Paris !

Paris, le 14 juin 2019

 

 Au Conseil de Paris, le groupe UDI-MoDem a mis la lumière sur deux sujets d’importance pour les seniors, jusqu’à présent laissés de côté. L’exécutif a reconnu les problématiques soulevées et s’est engagé à prendre des mesures dans le sens de nos propositions.

Aujourd’hui, pour bénéficier d’aides sociales et de services, un senior doit résider à Paris depuis a minima 3 ans. Que certaines personnes aient connu une période d’errance, aient été expulsées de leur ancienne habitation, ou soient revenues sur Paris pour des raisons personnelles, elles n’ont droit à rien pendant 3 ans. Le Centre d’action sociale de la Ville de Paris (CASVP) atteste d’ailleurs de la difficulté de justifier de ces trois ans. La précarité des personnes âgées est un vrai défi. Le groupe UDI-MoDem a obtenu de l’exécutif l’examen de la possibilité d’abaisser cette règle de domiciliation à 2 ans, voire 18 mois, au regard du nombre de personnes impactées et du coût global pour la collectivité. Lire

Plus anciens