Leïla Diri

Avis citoyen sur la démocratie participative

Retour à la séance

Leïla Diri

Vœu relatif à l’ancien TEP Ménilmontant

Retour à la séance

 

Eric Hélard et Leïla Diri

TEP Ménilmontant : Le groupe UDI-MoDem se félicite de la suspension du projet

Paris, le 31 mai 2019

 

Le groupe UDI-MoDem se félicite de la décision de la Maire de Paris de renoncer au projet immobilier prévu au 49-53 boulevard de Ménilmontant, qui prévoyait la destruction du terrain d’éducation physique (TEP) Ménilmontant au profit d’un programme de logements sociaux, d’un gymnase et d’une déchetterie.

Alors que le 11e arrondissement est déjà l’arrondissement le plus dense de la capitale avec plus de 42 000 habitants au km² et manque cruellement d’espace verts, ce projet de bétonnage du TEP Ménilmontant était perçu comme une véritable provocation pour les riverains, les élus parisiens et tous ceux qui défendent l’idée d’une ville durable, habitable et écologiquement responsable. Lire

Communication sur l’emploi des Parisiens

Lire

Destruction du TEP Ménilmontant : halte à l’aberration écologique de la maire de Paris !

Paris, le 21 février 2019

Alors que les travaux de destruction du terrain d’éducation physique (TEP) Ménilmontant ont débuté cette semaine, le groupe UDI-MoDem appelle une nouvelle fois la maire de Paris à revoir le projet prévu au 49-53 boulevard de Ménilmontant et à maintenir l’espace de respiration que représente le TEP Ménilmontant pour les habitants du 11ème arrondissement.

Le 11ème arrondissement, c’est plus de 42 000 habitants par km², soit deux fois plus que le reste de Paris. New York compte 10 000 habitants par km², Londres 5600, Madrid 5300, Mumbai 20 700… Cherchez l’erreur !  Ainsi, l’ajout de 85 nouveaux logements ne sera pas sans conséquence sur la qualité de vie des riverains du 11ème arrondissement. Cet espace vert représentait de plus, avant d’être investi par les engins de chantier, un lieu de vie majeur du quartier où les habitants, et notamment les plus jeunes, pouvaient se retrouver pour pratiquer librement une activité physique. La maire de Paris a d’ailleurs rappelé lors du dernier Conseil de Paris que la ville manquait d’équipements sportifs.  Lire

Communication du Conseil des Générations futures sur la jeunesse

Lire

Bilan du Conseil parisien de la jeunesse

Lire

Vœu relatif à la visite des sites de Réinventer Paris

Lire

Coopération Paris – Seine-Saint-Denis : un projet essentiel au curieux calendrier

Paris, le 7 février 2018

Le Conseil de Paris a adopté lundi 5 février une convention de partenariat avec le département de la Seine-Saint-Denis, autour de cinq axes de coopération métropolitaine déclinant une vingtaine d’actions.

Les deux collectivités s’engagent également à poursuivre un cadre d’échange de pratiques et d’expériences entre administrations, permettant de développer la « Métropole » par le rapprochement de politiques publiques, dans le cadre de relations en C to C, « collectivité à collectivité ».

Le groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris salue l’adoption de cette convention de partenariat, tant les problématiques communes entre nos deux collectivités sont majeures, que ce soit sur la question du logement, du tissu économique et associatif, mais aussi en termes d’urbanisme, de déplacement, d’accueil des migrants, notamment des mineurs isolés, ou encore de la préparation et de l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.   Lire

Meublés touristiques : Changement d’usage de locaux d’habitation ainsi que les principes déterminant les compensations.

Lire

Plus anciens