Tourisme

Vœu relatif au marché de Noël des Champs-Elysées

Lire

Marché de Noël des Champs-Elysées : que de temps perdu !

Ce mardi 7 novembre 2017, l’affrontement se poursuit entre la Ville de Paris et le monde forain, suite à la suppression du Marché de Noël des Champs-Elysées.

Depuis le début de la mandature, le groupe UDI-MoDem n’a eu de cesse d’alerter l’exécutif sur la nécessité de repenser les animations et cérémonies de célébration des fêtes de fin d’année à Paris. Que de temps perdu ! La Mairie se retrouve aujourd’hui dans une situation d’affrontement, là où l’anticipation aurait prévalu. 

Tour d’horizon des différentes alertes lancées par les élus du groupe UDI-MoDem à ce sujet…

 

  • Conseil de Paris d’octobre 2014 : Intervention d’Anne Tachène
     

     

 

 


  • Décembre 2014 : Article du point.fr sur le Marché de Noël, avec citations d’Eric Azière

Suivre le lien


  • Conseil de Paris de septembre 2015 : Intervention d’Eric Azière + réponse de l’adjoint

     

     

 


 

  • 3 novembre 2016 – Communiqué du groupe : “Réveillons Paris”
     


 

  • Conseil de Paris de décembre 2016 – Voeu du groupe relatif à un lancement d’un appel à projets innovants pour les fêtes de fin d’année à Paris (non adopté par l’exécutif)
     


     

  • Conseil de Paris de juillet 2017 – Explication de vote d’Eric Azière 

     

Modernisation et exploitation de la Tour Eiffel

Lire

Voeu relatif au retrait de l’autorisation de mettre en location des meublés touristiques de courte durée

Lire

Voeu relatif à la déclaration préalable des meublés touristiques

Lire

Voeu relatif aux animations de fin d’année sur les Champs-Elysées

Lire

Régulation des meublés touristique : création d’un permis de louer

Lire

Régulation des meublés touristiques : Paris fronce les sourcils alors qu’il faudrait taper du poing sur la table

Sur l’initiative du groupe UDI-MoDem le Conseil de Paris a adopté hier l’obligation déclaration préalable des meublés touristiques, qui s’appliquera le 1er décembre prochain.

Cette mesure était nécessaire pour connaitre avec exactitude  l’état du marché –et l’ampleur des dégâts-  et faciliter les contrôles, mais elle ne constitue pas une mesure de régulation, puisque l’attribution du numéro d’enregistrement est  automatique et sans contrôle préalable. « Déclaration n’est pas régulation ».

Le groupe regrette ainsi que la mairie n’a pas prévu de cas où elle pourrait refuser de délivrer le numéro d’agrément, dans des quartiers par exemple saturés, ou pour des locataires qui mettraient leur logement en ligne sans l’accord de leur propriétaire. Lire

Adhésion à “ExpoFrance 2025”

Lire

Vœu relatif à la régulation de meublés touristiques

Lire
Plus anciens Plus récents