Opinion

Après avoir patiné pendant près d’un an, l’exécutif parisien continue à être dépassé par les trottinettes électriques !

Paris, le 13 mai 2019

 

Près d’un an après le déploiement des premières trottinettes électriques en libre-service et alors que 15 000 engins ont envahi de façon anarchique les trottoirs parisiens, l’exécutif, dans un sursaut, a convié les 11 opérateurs à signer, ce jour, une charte de bonne conduite.

Dès juin 2018, le groupe UDI-MoDem avait alerté la majorité sur la nécessité de réguler le déploiement de ces nouvelles mobilités, demandant a minima la mise en place d’une charte, afin d’encadrer le développement de ces engins et prévenir les conduites anxiogènes et accidentogènes.

Tandis que plusieurs villes en France ont réussi à organiser le déploiement de ces nouvelles mobilités dans de bonnes conditions, la Ville de Paris a brillé par son inaction, laissant la situation se gangréner. Quel manque d’anticipation et que de temps perdu ! Lire

Fiasco Vélib’ : la Ville et Smovengo doivent (encore…) s’expliquer !

Paris, le 9 mai 2019

En annonçant à la presse, qu’en 2020, il serait « plus préoccupé par le rétablissement de Vélib’ » (sic) que par des considérations politiques, l’entourage de la maire de Paris signe un terrible aveu : 15 mois après son entrée en circulation, le fiasco Vélib’ se poursuit et les perspectives d’amélioration s’éloignent chaque jour.

Après le retard colossal dans le déploiement du réseau, les nombreux changements de pièces nécessaires à la remise à flot d’un service minimal ou encore les vélos, censés être inviolables, qui disparaissent par centaines chaque semaine, on apprend aujourd’hui qu’entre autres problèmes persistants en termes de maintenance, Smovengo tente de gonfler artificiellement le taux de vélos présents en station en laissant volontairement sur le réseau des vélos clairement inutilisables. Lire

Réaction d’Éric Azière à la diffusion à la presse d’un document de travail sur l’avenir du périphérique parisien

Paris, le 29 avril 2019

 

Ce lundi 29 avril a été diffusée à la presse une première version du rapport de la Mission d’information et d’évaluation (MIE) sur l’avenir du périphérique parisien.

Les éléments qui ont fuité ne permettent pas de prendre la mesure de tout le travail de prospective mené par la mission, puisque seules des mesures accessoires et de court-terme sont mises en avant.

Il est cependant regrettable que ce document de travail, strictement confidentiel à ce stade, ait été diffusé avant la tenue de la dernière réunion de la mission, le vote de ses membres sur la rédaction finale du rapport, la remise de celui-ci à la Maire de Paris et, enfin, son inscription à l’ordre du jour d’un prochain Conseil de Paris.

Ces fuites induisent un manque de respect envers les membres de la MIE qui ont eu à cœur de remplir leur mission sans arrière-pensées de récupération politicienne. Lire

Incendie de Notre-Dame de Paris : Paris blessé en son cœur

Paris, le 16 avril 2019

 

« Une minute peut blesser un siècle », écrivait Victor Hugo. L’incendie de Notre-Dame de Paris, dont la charpente et la toiture historiques auront, en peu de temps, été ravagées par les flammes, et l’enfoncement de sa flèche sont une blessure qui marquera assurément notre siècle dans sa chair.

Nos premières pensées vont aux sapeurs-pompiers héroïques, qui ont bataillé toute la nuit afin de contenir les flammes, et éviter que celles-ci ne ravagent, à leur tour, la tour nord de la cathédrale. Grâce à leur immense courage, la structure de l’édifice a pu être sauvée, et les trésors mis à l’abri. Nous avons une pensée toute particulière pour les deux policiers et le pompier blessés dans l’incendie, et leur souhaitons un prompt rétablissement. Lire

Réaction du groupe UDI-MoDem à l’incendie de Notre-Dame de Paris

Paris, le 15 avril 2019

 

Abasourdis par l’ampleur du terrible incendie qui ravage Notre-Dame, les élus du groupe UDI-MoDem se sont rendus sur le parvis de l’Hôtel de Ville, afin de témoigner de leur attachement à ce patrimoine inestimable, symbole de Paris à travers le monde.

Passé le temps de l’émotion, l’heure sera à l’élucidation des causes du drame et à la mobilisation de tous les moyens pour tenter de restaurer ce joyau si cher au cœur des amoureux de Paris et de son histoire.

 

Le groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris

Nord-Est parisien : la majorité se réveille à 1 an des municipales !

Paris, le 15 avril 2019

 

La maire de Paris vient d’annoncer avec fracas une série de mesures destinées aux quartiers les plus difficiles du nord-est parisien, qui concentrent les problèmes d’insécurité, de malpropreté et d’insalubrité, les questions de prostitution, de trafic et de toxicomanie. Quelle révélation !

Il aura donc fallu attendre 5 années de mandat pour qu’Anne Hidalgo s’intéresse enfin aux questions de sécurité et de propreté dans la capitale. L’annonce de ces différentes mesures fait d’ailleurs suite à celle, plus symptomatique encore, de la création d’une police municipale parisienne, à laquelle la maire de Paris s’était pourtant toujours opposée.

Si l’exécutif parisien promet aujourd’hui les « feux de l’enfer » aux trafiquants de ces quartiers, le moins que l’on puisse dire est qu’ils auront eu du retard à l’allumage ! Lire

Anne Hidalgo appelle les jeunes de 16 à 18 ans à la rescousse !

Paris, le 11 avril 2019

 

La maire de Paris vient d’annoncer l’expérimentation, pour les élections européennes de mai prochain, du vote pour les jeunes parisiens de 16 à 18 ans.

Budgets participatifs, pré-conseil citoyen, conférence de consensus, ateliers citoyens, conseil des générations futures, conseil parisien de la jeunesse, conseils citoyens (dans les quartiers politique de la ville), conseil de la Nuit, conseil parisien des Européens, « Madame la maire j’ai une idée », Paris-pétition, « goûter citoyen »… Les dispositifs de participation citoyenne s’ajoutent, s’empilent, dans ce qui ressemble de plus en plus à une batterie de cuisine politicienne !

Lire

Salles de consommation : une gestion du dossier à « hauts risques » !

Paris, le 3 avril 2019

La majorité municipale d’Anne Hidalgo a annoncé, le 11 mars dernier, son intention d’ouvrir de nouvelles salles dans Paris intramuros, alors même que l’expérimentation d’une salle de consommation à moindre risques (SCMR) adossée à l’hôpital Lariboisière (10ème arrondissement) suit son cours.

Le projet inclurait des salles d’inhalation pour les usagers de crack, ce qui contreviendrait au principe même d’une salle de consommation à moindres risques consistant à sécuriser d’une part les consommateurs à travers la réduction des infections par voie intraveineuse et d’autre part les Parisiens par la réduction du nombre de seringues sur la voie publique. Lire

Hommage à Agnès Varda

Paris, le 29 mars 2019

 

La grande dame de la Nouvelle Vague s’est évanouie dans une nuée d’écume pour rejoindre un monde « sans toit ni loi » ; puisse-t-elle y retrouver un coin de parapluie, un « Demy » paradis. Lire

Fiasco Vélib’ : Rapport de l’Inspection générale, où l’on apprend que la maire de Paris savait depuis le début !

Paris, le 28 mars 2019

Le rapport tant attendu sur le déploiement de Vélib’ 2, qui était sur le bureau de la maire depuis le 21 février 2019, vient opportunément d’être communiqué ce matin, à quelques jours d’un Conseil de Paris au cours duquel le groupe UDI-MoDem avait prévu de demander des comptes à l’Exécutif parisien sur le sujet.

Ce rapport, établi par l’Inspection générale de la Ville de Paris, est très riche d’enseignements, non seulement sur la légèreté avec laquelle l’Exécutif a géré ce dossier, mais aussi sur le fait qu’il était au courant et responsable dès les premières étapes de sa conception des graves retards pris dans le déploiement du projet. Lire

Plus anciens Plus récents