Patrimoine et mémoire

Vœu de l’exécutif relatif à la grande roue de la Concorde

Lire

Dénomination Claude Montal (7e)

Lire

Dénomination place de l’Europe – Simone Veil (8e)

Lire

Communiqué suite à la disparition du docteur Jean-Pierre Lhomme

Les élus du groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris ont appris avec une grande tristesse la disparition du docteur Jean-Pierre Lhomme, vice-président de l’ONG Médecins du Monde et président de l’association Gaïa, qui a ouvert en octobre 2016 la première salle de consommation à moindres risques (SCMR), à Paris, au sein de l’hôpital Lariboisière. 

Le groupe UDI-MoDem tient à rendre hommage à Jean-Pierre Lhomme, dont l’humanité et la persévérance ont su ouvrir d’importants débats publics et réaliser des solutions concrètes, notamment sur la question de l’addiction et de la toxicomanie et leur gestion par les pouvoirs publics.

L’ensemble des élus du groupe tient à assurer à l’association Gaïa, à la famille et aux proches de Jean-Pierre Lhomme, leurs amicales pensées et leur soutien dans cette épreuve.

 

François Haab

Conseiller de Paris (12ème)

Conseiller de la Métropole du Grand Paris

Hommage du groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris à Bernard Bosson

L’ensemble des membres du groupe UDI – MoDem du Conseil de Paris a appris avec une immense tristesse et beaucoup d’émotion la disparition de Bernard Bosson, ancien ministre, ancien député-maire d’Annecy et ancien secrétaire général du Centre des Démocrates Sociaux.

Nous tenons à honorer la mémoire de celui qui fut pendant de nombreuses décennies un grand frère en politique, un représentant du centre et plus particulièrement de la démocratie chrétienne, porteur de valeurs d’humanisme social et de responsabilité, dont nous sommes encore aujourd’hui les héritiers. Lire

Voeu relatif à un hommage à Evelyne Sullerot

Lire

Vœu relatif à l’extinction de la Tour Eiffel en hommage aux victimes d’attentats terroristes

Lire

Rétablissement et modernisation d’un concours de façades

Lire

Apposition d’une plaque commémorative en hommage à Kiki de Montparnasse

Lire

Un concours de façades pour rompre l’uniformité urbaine

Lors du prochain Conseil de Paris des 9 et 10 mai prochains, le groupe UDI-MoDem proposera le rétablissement du concours de façades, initié par l’Hôtel de Ville en 1898, pour rompre avec ce qui leur semblait à l’époque une surabondance d’uniformité haussmannienne.

Ce concours, supprimé à la fin des années 30, récompensait chaque année les plus belles façades d’immeubles réalisées dans l’année à Paris, concourant ainsi à l’embellissement du cadre urbain et à la mise en place de ruptures esthétiques et artistiques, qui ont offert à Paris de véritables joyaux disséminés dans l’écrin de ses rues, comme le Castel Béranger rue la Fontaine, icône de l’art nouveau d’Hector Guimard ou le 29 avenue Rapp et sa céramique décorative de Jules Lavirotte.

Aujourd’hui, à l’heure de grands chantiers de rénovation urbaine dans la capitale, à l’heure où « Réinventer Paris » a montré l’appétence des architectes et promoteurs à créer des projets architecturaux  originaux, des formes audacieuses, l’utilisation de matériaux nouveaux, il s’agit d’accompagner et de récompenser promoteurs et architectes qui font le choix de rompre avec la tentation de la standardisation. Lire

Plus anciens Plus récents