Culture

Création d’une Maison des Réfugiés et d’une médiathèque

Lire

Vœu relatif à l’implantation de la sculpture “Lutteurs corps à corps” d’Ousmane Sow

Lire

Protection des rives de Seine au titre du patrimoine mondial de l’UNESCO

Lire

Animations de Noël sur la place de l’Hôtel de Ville

Lire

Citoyenneté d’honneur de la Ville de Paris à Oleg Sentsov

Lire

Question d’actualité relative à la politique culturelle

Lire

Vœu relatif à l’Académie de la Grande Chaumière

Lire

Démission de Bruno Julliard : un réquisitoire à l’encontre de la Maire de Paris

Paris, le 17 septembre 2018

Pour Eric Azière, le déluge de reproches de Bruno Julliard à Anne Hidalgo, dans son interview au journal le Monde, plus qu’une simple démission, constitue un véritable réquisitoire à son encontre. Après la démission l’année dernière de son adjoint aux finances, celle de son premier adjoint signe l’isolement d’Anne Hidalgo au sein de sa propre équipe.

« Nous ne partageons pas ses convictions politiques, mais je peux témoigner que Bruno Julliard a défendu l’exécutif parisien jusqu’à l’épuisement… Sa démission apparaît comme un acte de sincérité et de lucidité. Il ne veut pas se mentir à lui-même, « il n’y croit plus ». »

Lire

Marché de Noël : le coup de baguette magique de l’Etat !

 

Le groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris se félicite que les plus hautes autorités culturelles françaises, à savoir le Ministère de la Culture et le Musée du Louvre, encadrent désormais les conditions d’organisation du prochain Marché de Noël à Paris. Nous ne doutons pas une seule seconde que, sous le patronage de Mme Nyssen – Ministre de la Culture – et de M. Martinez – Président-Directeur du Musée du Louvre – le marché de Noël franchira un palier qualitatif que le groupe UDI-MoDem a appelé de ses vœux depuis longtemps.

Cette tutelle prestigieuse ne manquera pas de se traduire par la qualité des produits proposés à la vente, lesquels reflèteront, à n’en point douter, toute la richesse et la diversité de la culture française. C’est la fin des goodies bas de gamme, coques de téléphone, poupées ukrainiennes et autres bonnets péruviens, qui seront très certainement remplacés par les produits de qualité de la boutique du Louvre. Lire

Il faut sauver le Musée en Herbe

Paris, le 5 juillet 2018

Le groupe UDI-MoDem interpelle la Ville de Paris sur la situation du Musée en herbe, fermé par la Préfecture de Police depuis le 6 juin dernier, suite à l’effondrement d’un pan de mur de la Samaritaine rue l’Arbre-sec, actuellement en travaux.

Dès lors, l’accès principal du Musée en herbe étant fermé, l’établissement ne peut plus accueillir de public et doit faire les frais d’une situation financière alarmante.

Le groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris souhaite que la Ville de Paris fasse pression auprès du groupe LVMH, responsable du chantier de la Samaritaine, pour que les compensations financières demandées par le Musée en Herbe à l’assureur concerné, qui nous semblent légitimes, lui soient versées au plus vite. Lire

Plus anciens