Transports

Débat portant sur la crise sanitaire liée au Covid-19 et la gestion du déconfinement

Retour à la séance

 

Eric Azière

 

Maud Gatel

Transport en commun et dé-confinement : attention danger !

 

Paris, le 4 mai 2020

Alors que le système de transports en commun parisien et francilien connaît une insoutenable saturation, dont je n’ai eu de cesse d’alerter les pouvoirs publics (juin 2016, mars 2017, juin 2018, août 2018, janvier 2019, avril 2020), le « signal d’alarme » que tire aujourd’hui la Présidente d’Ile-de-France Mobilités semble autant justifié que tardif.

Le niveau de saturation des réseaux franciliens paraît en effet à ce jour totalement incompatible avec la stratégie de dé-confinement prévu en Ile-de-France le 11 mai, et notamment la distanciation physique dans le métro et le RER. Ainsi, alors que le respect de ces principes impose de ne transporter qu’environ 20 % du nombre habituel de voyageurs, même une affluence que l’on peut espérer minimale par rapport à la normale risque d’avoir des effets qui atteindront rapidement le maximum acceptable. Lire

Le métro, distanciation, et gestes barrières : cherchez l’intrus.

GRE77U27AJOXZVR3TS4EQ53GLE© Le Parisien

 

Paris, le 23 avril 2020

 

Alors que se prépare la stratégie de dé-confinement à Paris et en Ile-de-France, l’ensemble des pouvoirs publics semble subitement, à la faveur de la crise sanitaire sans précédent que nous traversons et des mesures de distanciation qu’elle impose, s’inquiéter du niveau inacceptable de saturation du réseau de transports en commun parisien. Cette prise de conscience tardive a de quoi étonner, tant la fragilité d’un réseau au bord de l’asphyxie était flagrante pour tous les usagers réguliers.

Entre 2000 et 2018, la fréquentation dans le métro parisien a ainsi augmenté de 25 %, sans aucune anticipation de la part des pouvoirs publics, sans aucun investissement augmentant sa capacité de transport, sans aucune mesure de nature à décongestionner, à réguler, sans aucune politique marquante de court terme permettant de limiter les pics de fréquentation pendant les heures de pointe, si ce n’est le lointain Grand Paris Express qui ne fera pas sentir ses effets avant plusieurs années. Entre 2013 et 2018, ce sont 79,5 millions de personnes de plus qui ont pris les transports en commun (+4,5%), alors que le chiffre total de la fréquentation atteint 1,84 milliard de personnes pour 2018. Cette hausse équivaut à 217 837 voyageurs supplémentaires… par jour. Lire

Gratuité des transports pour les moins de 18 ans : la révolution n’aura pas lieu

Paris, le 6 janvier 2020

 Anne Hidalgo, candidate non officielle à sa réélection, mais bel et bien en campagne depuis plusieurs mois, a annoncé par la voix de son premier adjoint que, en cas de réélection, elle mettrait en place la gratuité des transports en commun pour les jeunes de moins de 18 ans.

Ne soyons pas dupes, cette gratuité en trompe l’œil s’apparente plus à une mesurette à visée électorale qu’à une vraie révolution pour le pouvoir d’achat des familles parisiennes, qui bénéficient déjà de la gratuité totale des transports pour les enfants jusqu’à 11 ans et de la prise en charge de 75% du pass Navigo par la Région Ile-de-France et la Ville de Paris pour les jeunes de 11 à 18 ans. Lire

Vœu relatif à l’étude de la mise en place d’un stationnement pour deux-roues dans le quartier des Batignolles

Retour à la séance

 

Valérie Nahmias

 

Communication relative à l’avenir du boulevard périphérique

Retour à la séance

 

Eric Azière

Stationnement des deux-roues motorisés

Retour à la séance

 

Eric Azière

 

Projet gare du Nord : la Ville ne fait plus semblant de ne pas être d’accord

Paris, le 18 octobre 2019

 

Il s’est passé ce matin exactement ce que nous avions prévu : au terme d’une volte-face vaudevillesque, la Ville de Paris et la SNCF se sont de nouveau retrouvées pour mener à bien le projet de rénovation de la gare du Nord.

Comme je l’avais indiqué lors du dernier Conseil de Paris, « ce projet va aboutir, il va être mené à terme. Dès que le permis de construire sera accordé, les travaux vont commencer et ce projet sera terminé pour les Jeux de 2024. Travaillons au sein du projet urbain partenarial, instance dans laquelle la Ville peut apporter sa contribution, pour améliorer ce projet ». Lire

Paris mérite une gare du Nord modernisée pour 2024

Paris, le 11 octobre 2019

 

Malgré les récentes gesticulations de la majorité parisienne, davantage motivées par des visées électoralistes court-termistes que par une réelle remise en cause d’un projet soutenu et accompagné depuis le début par la Ville de Paris, l’avis favorable rendu par la Commission Nationale d’Aménagement Commercial (CNAC) au projet d’extension et de modernisation de la Gare du Nord permettra au permis de construire d’être délivré à temps, et à la future Gare du Nord d’être prête pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.

Le groupe UDI-MoDem se félicite de cette décision, qui valide un projet de modernisation indispensable, non seulement pour les usagers quotidiens et les voyageurs, qui méritent une gare rénovée, agrandie et modernisée, que pour les riverains des 10e et 18e arrondissements, qui subissent en permanence la saturation d’une gare enserrée au cœur d’un quartier déjà très dense. 

L’avis favorable rendu par la CNAC n’est pas pour autant un chèque en blanc remis à StatioNord, le porteur du projet composé de SNCF Gares et Connexions et de la filiale d’Auchan CEETRUS. Le projet doit se faire mais il reste perfectible sur plusieurs points : préservation des espaces verts, qualité de l’aménagement des espaces publics, gestion des flux de desserte. Les élus parisiens avaient d’ailleurs alerté sur ces différents aspects lors du Conseil de Paris de juillet dernier, tout en donnant un avis favorable à la demande du permis de construire. La quantité de m² commerciaux prévus dans l’enceinte de la gare doit également être interrogée, en gardant à l’esprit que la priorité doit être donnée à la bonne circulation des voyageurs plutôt qu’à une opération de merchandising. Lire

Vœu relatif à l’aide de la Ville de Paris pour l’achat d’un vélo ou d’un deux roues électrique

Retour à la séance

 

Maud Gatel

Plus anciens