Transports

Quel avenir pour le circulation individuelle dans Paris ?

Paris, le 12 octobre 2017

En annonçant l’interdiction de tous les véhicules à moteur thermique dans Paris à l’horizon 2030, la Maire de Paris persiste à entretenir la confusion entre les objectifs et les moyens d’une politique de réduction de la pollution atmosphérique à Paris.

Si réduire la pollution atmosphérique en supprimant les véhicules diesel et à essence est un objectif de santé publique majeur, la Maire de Paris continue à confondre objectifs, calendrier, vitesse et précipitation.

Si le groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris partage les objectifs de réduction de la pollution atmosphérique, et ainsi des véhicules individuels polluants, nous considérons qu’il est vital de sanctuariser la liberté de circulation, y compris individuelle, quand elle remplit les critères d’exigence environnementale définis par la COP21. Lire

Traverse Bièvre – Montsouris

Lire

Programmes 2017 et 2018 de zones 30 – Demande de subvention auprès du Conseil régional d’Île-de-France

Lire

Service public Vélib’ – Convention avec le Syndicat mixte Autolib’ et Vélib’ Métropole

Lire

Vœu relatif à la détermination de norme concernant qualité de l’air dans les réseaux souterrains de transport

Lire

Voeu relatif aux bus discothèques

Lire

Voeu relatif à l’entretien des voies cyclables

Lire

Voeu relatif au stationnement des professionnels de la santé

Lire

Voeu relatif à l’aménagement de la place de la Concorde

Lire

La Préfecture de Police et la RATP en forme olympique ?

L’arrivée du Tour de France sur les Champs-Elysées le dimanche 23 juillet fait naître certaines craintes quant à la gestion des transports en commun lors d’évènements majeurs se déroulant dans les rues de la capitale.

En plus de la modification de nombreux trajets de bus et de l’interruption du Tram T3a, la Préfecture de Police avait en effet demandé à la RATP de fermer pas moins de 7 stations de métro (Etoile, Georges V, Champs Elysées-Clemenceau, Franklin D. Roosevelt, Concorde, Tuileries et Palais-Royal – Musée du Louvre), transformant ainsi en parcours du combattant l’accès des tribunes pour les spectateurs, sans bien sûr oublier les riverains qui ont vu leurs stations de métro habituelles fermées pendant de longues heures. Lire

Plus anciens