Transports

Le grand dérapage de la Mairie de Paris – STOP aux nids de poule et à une voirie de plus en plus dangereuse!

Paris, le 6 février 2018 

Jamais, de mémoire de cycliste parisienne, je n’avais vu les chaussées de Paris, dans un état aussi mauvais, accidenté, troué, crevassé.

Une chaussée sur laquelle la dangerosité de circuler s’accentue chaque jour.

Une chaussée qui ne permet plus de circuler sereinement, et tranquillement, tant les trous, détériorations et crevasses, les chantiers anarchiques et mal tenus, obstruent et rendent de plus en plus chaotique la circulation à deux roues. Lire

Vœu relatif à l’amélioration de l’état de la voirie parisienne pour la sécurité des usagers

Lire

Vœu relatif au déploiement du nouveau Vélib’

Lire

Vœu relatif au contrôle du stationnement payant de surface

Lire

Vœu relatif à l’affectation des ressources issues de la récupération des forfaits de post-stationnement (FPS)

Lire

Conseil métropolitain – Débat sur le plan Climat parisien

Eric Azière

Fin des moteurs thermiques : la votation citoyenne doit être étendue à la Métropole !

Paris, le 26 janvier 2018

Le groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris proposera dès le Conseil de Paris du 5 février prochain que la votation citoyenne portant sur la fin des moteurs thermiques à Paris d’ici 2030 soit élargie à l’ensemble des communes de la Métropole du Grand Paris.

Si seuls 37% des ménages parisiens disposaient d’une automobile en 2014, selon l’INSEE, ils sont 75% dans toute l’Ile-de-France à en posséder une. Et si seulement 13% des Parisiens utilisent leur voiture, camion ou fourgonnette quotidiennement, ils sont 60% dans l’agglomération parisienne.

Par conséquent, nos voisins de la petite couronne et de la grande couronne seront évidemment les plus impactés par cette décision, si elle est prise. Il est donc normal qu’ils soient enfin interrogés sur cette disposition du plan climat parisien, conçue et prévue par la Maire de Paris dans un superbe isolement géographique et culturel.  Lire

Fiasco du Vélib’ : mais comment en est-on arrivé là ?

Paris, le 12 janvier 2018

Haro sur Smovengo ! La Présidente du syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole et la Maire de Paris semblent s’être entendues à bon compte, ces derniers jours, pour charger le nouvel opérateur  de Vélib’ et lui confier intégralement la responsabilité du fiasco du déploiement du nouveau Vélib’ à Paris et dans les communes de la Métropole concernées.

Dans une interview, la Présidente du syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole Catherine Baratti-Elbaz, affirme en effet que « nous sommes bien conscients que notre opérateur n’est pas à la hauteur sur la continuité du service public Vélib’ ». La Maire de Paris, quant à elle, a déclaré « taper du poing sur la table » et demander l’indemnisation financière à Smovengo, prévue par la loi. Comprenez l’indemnisation de la Mairie de Paris plutôt que l’indemnisation des abonnés.

Le groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris tient à rappeler la responsabilité de la Mairie de Paris dans cet échec, qui de bout en bout, aura pris des décisions dont les conséquences ont abouti à un service Vélib’ en cale sèche depuis plusieurs mois. Lire

Gratuité du Pass Navigo pour les seniors : de l’art d’avoir la mémoire courte

Paris, le 10 janvier 2018,

C’était l’une des principales annonces de la Maire de Paris, interviewée sur France Bleu Paris ce mercredi 10 janvier : la gratuité du Pass Navigo pour les seniors, sous conditions de ressources, avec un plafond fixé à 2200 euros par mois.

Outre le fait que la Maire de Paris ne détaille aucunement le financement de cette mesure, et semble complètement passer au-dessus de la tête d’Ile-de-France Mobilités, le groupe UDI-MoDem se félicite que la Maire de Paris reconnaisse enfin son erreur d’avoir augmenté en décembre 2014 les tarifs du Pass Navigo Améthyste pour les retraités aux revenus les plus modestes (inférieurs à 2028 euros par mois).

En 2012 déjà, le groupe centriste s’opposait à la décision de l’équipe municipale de Bertrand Delanoë de mettre fin à la gratuité du Pass Navigo pour les personnes âgées, les bénéficiaires des minima sociaux et les personnes en situation de handicap.

En décembre 2014, le groupe UDI-MoDem s’était opposé à l’exécutif parisien qui avait voté une nouvelle grille de tarification du Pass Navigo Améthyste, dont les contributions pouvaient aller jusqu’à 410 euros par an pour les contribuables retraités ayant un impôt sur le revenu inférieur à 2028 euros, en-dessous, donc, du plafond aujourd’hui annoncé par la Maire de Paris pour son « nouveau » projet.
Lire

Bilan 2016 des déplacements à Paris : une analyse à nuancer

Paris, le 8 janvier 2018

Le dernier bilan des déplacements à Paris pour l’année 2016, établi par l’Observatoire des déplacements, organisme piloté par la Mairie de Paris, fait part de conclusions qui sont à nuancer.

Dans les grandes lignes, ce bilan fait état d’une stagnation de l’usage du métro, d’une augmentation légère de l’utilisation des autres transports en commun, d’une nette progression de la fréquentation des pistes cyclables, tout en observant une baisse de l’usage de Vélib’. La stabilité de la circulation automobile doit être appréhendée au sein d’un système de vase communicant vers les deux roues motorisées.

La légère baisse de la pollution de l’air annoncée dans ce bilan semble ainsi avant tout le fait d’un renouvellement du parc automobile, avec des véhicules neufs, récents, et moins polluants, en témoigne le fait que le nombre de jours de déclenchement du seuil d’information pour pic de pollution a augmenté en 2016. Lire

Plus anciens