Urbanisme

Création d’une MIE relative au boulevard périphérique

Lire

Débat organisé sur les nouvelles mobilités

Lire

Approbation du dossier de création de la ZAC Bercy Charenton

Lire

Contribution de Paris au SCOT Métropolitain

Lire

Participation de la Ville à l’entretien de la dalle des Olympiades

Lire

Voeu relatif au marché aux fleurs

Lire

Installation d’une structure temporaire sur le champ-de-Mars

Lire

Des Pavillons Eiffel et des fleurs… Faisons du marché aux fleurs de Paris une vitrine de la culture verte

Paris, le 26 juin 2018

Lors du prochain Conseil de Paris, je proposerai, par l’intermédiaire d’un vœu, de requalifier le Marché aux fleurs de l’Île de la Cité, qui en a un urgent besoin et dont le potentiel me semble aujourd’hui sous exploité.

En 2016, un rapport présentant 35 propositions pour l’avenir de l’Ile de la Cité avait été remis au Président François Hollande. L’une d’entre elles, la proposition 26,  préconisait de dessiner un grand carreau de verre, comme une grande serre abritant le marché aux fleurs et aux oiseaux et de nouvelles activités, en lien direct avec le métro.

Depuis, aucune proposition concrète n’a été faite concernant ce marché aux fleurs.

Pourtant nous sommes dans un endroit magnifique, en plein cœur de l’Île de la Cité, très protégé, sur un quai, où la circulation est très limitée et qui pourrait et devrait devenir un haut lieu du marché horticole et de tout ce qui tourne autour de la culture bio, doublé d’un espace pédagogique à destination de tous et notamment des plus jeunes. Un tel poumon vert aurait plus de sens que la récente et éphémère expérience BiodiversiTerre de la Place de la République ! Lire

Logements sociaux dans l’ilot Saint Germain : l’illusion de mixité sociale

Paris le 1er juin 2018

Avec la création de 250 logements sociaux dans l’îlot Saint Germain, entre les Invalides et l’Assemblée nationale, la mairie semble plus soucieuse de l’impact médiatique et politique de cette mesure, que de sa réelle portée en matière de mixité sociale.

Le déséquilibre de logements sociaux entre les arrondissements de la capitale est important, avec des arrondissements littéralement saturés de logements sociaux (42% dans le 19è, 40,5% dans le 13è, 36,5% dans le 20è) et le 7è qui n’en compte que 3%.

Il faut y remédier, et favoriser une meilleure répartition des logements sociaux sur l’ensemble du territoire parisien. Encore faut-il le faire avec raison.

Alors que les documents d’urbanisme prévoyaient que 30% des logements de l’îlot Saint Germain soient destinés au logement social, la Ville avait choisi, il y a deux ans, d’en réserver 50% sur le bâtiment sur Jardin, et 100% de logements sociaux sur le reste de la parcelle. Plus généralement, la Ville prévoit de transformer ses réserves foncières dans le 7è arrondissement en logements 100% sociaux.

Dans un arrondissement où la mixité sociale se vit plutôt à l’échelle des immeubles, beaucoup abritant encore les familles des gardiens, créer des enclaves de logements 100% sociaux entre deux ministères ne permettra pas de réaliser une mixité sociale réelle et intégrée.

Plutôt que de s’enfermer dans un tel schéma, suranné depuis l’urbanisme des grands ensembles, la Ville de Paris aurait mieux fait de répartir de manière plus équilibrée les 250 logements sociaux à différentes adresses de l’arrondissement, notamment en transformant les chambres de bonnes, comme elle l’avait prévu, et de prévoir d’avantage de mixité au sein de l’ilot Saint Germain, entre le logement social, le logement intermédiaire, et le logement à loyers libres, ce qui assurerait à terme, de meilleures conditions pour favoriser une mixité sociale réelle.

 

Yves Pozzo di Borgo

Conseiller de Paris (7ème)

Vœu relatif à l’amélioration de l’application « Dans ma rue »

Lire

Plus anciens