Logement

Le chiffre du jour : les locations meublées touristiques ont rapporté 7,5 millions d’euros pour la Ville, et au moins 127 millions à Airbnb… nets d’impôts !

Paris, le 18 janvier 2019

Sur une nuitée à 100 euros à Paris dans un Airbnb, Paris perçoit 0,88 euros de taxe de séjour, Airbnb environ 15 euros, et l’hôte 84 euros.

La ville de Paris a récolté 7,5 millions d’euros de taxes de séjour par Airbnb en 2018.

Selon cette même répartition, Airbnb aurait donc proportionnellement fait un chiffre d’affaires en 2018 à Paris de 127 millions d’euros… nets d’impôts en France, bien entendu ! Lire

Amendement relatif à l’intervention de l’OFS sur les opérations de réhabilitation

Lire

Vœu relatif au maintien de la qualité du parc locatif parisien

Lire

Conventionnement de 529 logements de Paris Habitat

Lire

Création de l’Organisme de Foncier solidaire de la Ville de Paris

Lire

Encadrement des loyers sur le territoire parisien

Lire

Amendement relatif à la protection des copropriétés contre les meublés touristiques à l’année

Lire

Modification du règlement municipal sur le changement d’usage des locaux d’habitation

Lire

La Mairie de Paris veut interdire les résidences secondaires dans la capitale et réquisitionner les logements inoccupés.

Paris, le 25 septembre 2018

À 21h04, au terme de la deuxième journée du Conseil de Paris, l’exécutif parisien a adopté, sur proposition de Danielle Simonnet, un vœu délégant à la Mairie de Paris le pouvoir d’interdire les résidences secondaires dans la capitale et d’en décider, éventuellement, la réquisition.

Ce faisant, l’adjoint au logement Ian Brossat met à exécution ses propres propositions, publiées il y a 15 jours.

Cette disposition, véritablement attentatoire au droit de propriété, garanti par la Constitution, sera-t-elle au cœur du projet d’Anne Hidalgo pour les Municipales de 2020 ? Lire

Voeu relatif à l’amélioration des relations entre les bailleurs sociaux et les locataires

Lire

Plus anciens