Logement

Meublés touristiques : entre l’interdiction et l’inaction, il y a la juste régulation

Paris, le 22 octobre 2019

 Le groupe UDI-MoDem se félicite de l’adoption au Sénat d’un amendement au projet de loi Engagement et Proximité, qui offre la possibilité aux communes de fixer elles-mêmes la limitation des locations de meublés touristiques, entre 60 et 120 jours par an.

Dès mai 2017, notre groupe a été le premier, au Conseil de Paris, à demander une véritable délégation de pouvoir à la Ville de Paris pour réguler le marché des meublés touristiques. Afin de permettre, – comme nous l’expliquions alors -, « la cohabitation dans la ville de deux  offres touristiques, une offre traditionnelle aux retombées économiques très importantes, et une offre originale,  diverse, qui est celle du meublé touristique », nous proposions une durée maximum de location de 60 jours par an, mais aussi une durée minimum de 2 nuitées consécutives, d’une part pour éviter le recours à ce type de location pour le tourisme d’affaires, et d’autre part afin de limiter la rotation des visiteurs dans les immeubles parisiens. Lire

Conférence du logement de Paris

Retour à la séance

 

Eric Azière

Conventionnement de 2 254 logements sociaux par Paris Habitat-OPH

Lire

Conventionnement avec l’association syndicale libre Olympiades

Lire

2 254 logements conventionnés d’un seul coup ! Le casse du siècle ?

Paris, le 27 mars 2019

 

En conventionnant d’un seul coup 2 254 logements dans le 13e arrondissement, la mairie de Paris réalise le casse du siècle.

Poursuivant aveuglément sa politique du logement coûteuse et contestable, la Ville de Paris prévoit, dans une délibération soumise au vote du Conseil de Paris, le conventionnement de 2 254 logements du parc libre de Paris-Habitat pour les transformer en logements sociaux, dans le seul 13e arrondissement qui en compte déjà 40% ! Avec cette seule mesure, cette proportion atteindrait ainsi 43%.

Ce programme est en réalité la caricature de la politique de la maire de Paris depuis le début de sa mandature : celle d’une augmentation fictive de l’offre de logements sociaux, inspirée par une politique du chiffre, et qui repose en grande partie sur le conventionnement de logements déjà existants, et non sur la création de nouveaux logements. Depuis le début de son mandat, ce sont ainsi 17 000 logements occupés qui ont été conventionnés, et donc autant qui ont été retirés du parc à loyers libres ! Lire

Airbnb : après « la ville uberisée », titre du livre de Ian Brossat, la ville ridiculisée

Paris, le 7 mars 2019

Dans un jugement ahurissant, la Ville de Paris a été condamnée à payer 10 000 euros d’amende à la plateforme de location de meublés touristiques Airbnb, à qui elle reprochait la publication d’annonces illégales.

On ne combat pas un géant mondial de la location touristique avec des déclarations intempestives, une épée de bois et de grands moulinets avec les bras. La plainte de la Ville de Paris contre Airbnb comme contre les propriétaires s’est perdue dans le labyrinthe juridique créé par la succession de dispositifs censés encadrer la location abusive de meublés touristiques : loi pour une République numérique de 2016, loi ELAN de 2018 et jurisprudence de la Cour de Cassation en novembre dernier.

Lire

Le chiffre du jour : les locations meublées touristiques ont rapporté 7,5 millions d’euros pour la Ville, et au moins 127 millions à Airbnb… nets d’impôts !

Paris, le 18 janvier 2019

Sur une nuitée à 100 euros à Paris dans un Airbnb, Paris perçoit 0,88 euros de taxe de séjour, Airbnb environ 15 euros, et l’hôte 84 euros.

La ville de Paris a récolté 7,5 millions d’euros de taxes de séjour par Airbnb en 2018.

Selon cette même répartition, Airbnb aurait donc proportionnellement fait un chiffre d’affaires en 2018 à Paris de 127 millions d’euros… nets d’impôts en France, bien entendu ! Lire

Amendement relatif à l’intervention de l’OFS sur les opérations de réhabilitation

Lire

Vœu relatif au maintien de la qualité du parc locatif parisien

Lire

Conventionnement de 529 logements de Paris Habitat

Lire

Plus anciens