Communiqués

Enfin les Jeux à Paris !

Paris, le 13 septembre 2017

Le groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris se réjouit de l’attribution par le Comité International Olympique, ce mercredi 13 septembre 2017 à Lima, de l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 à la capitale française.

Le groupe, par la voix de son Président Eric Azière, présent au sein de la délégation parisienne à Lima, tient à féliciter l’ensemble de ceux qui ont permis d’emporter cette décision historique, à commencer par le monde sportif français et l’ensemble de ses fédérations.

Pour Eric Azière, « Les candidatures malheureuses de Paris pour l’organisation des Jeux en 1992, 2008 et 2012, n’apparaissent plus aujourd’hui comme des échecs, mais comme un élan pris pour arracher cette victoire. Comme le disait le Baron Pierre de Coubertin, « l’essentiel est de participer », certes, mais tous les 100 ans, c’est sympa de gagner ! ».

 

Eric Azière

Président du groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris

Conseiller de Paris (14ème)

Conseiller de la Métropole du Grand Paris

La Préfecture de Police et la RATP en forme olympique ?

L’arrivée du Tour de France sur les Champs-Elysées le dimanche 23 juillet fait naître certaines craintes quant à la gestion des transports en commun lors d’évènements majeurs se déroulant dans les rues de la capitale.

En plus de la modification de nombreux trajets de bus et de l’interruption du Tram T3a, la Préfecture de Police avait en effet demandé à la RATP de fermer pas moins de 7 stations de métro (Etoile, Georges V, Champs Elysées-Clemenceau, Franklin D. Roosevelt, Concorde, Tuileries et Palais-Royal – Musée du Louvre), transformant ainsi en parcours du combattant l’accès des tribunes pour les spectateurs, sans bien sûr oublier les riverains qui ont vu leurs stations de métro habituelles fermées pendant de longues heures. Lire

Régulation des meublés touristiques : Paris fronce les sourcils alors qu’il faudrait taper du poing sur la table

Sur l’initiative du groupe UDI-MoDem le Conseil de Paris a adopté hier l’obligation déclaration préalable des meublés touristiques, qui s’appliquera le 1er décembre prochain.

Cette mesure était nécessaire pour connaitre avec exactitude  l’état du marché –et l’ampleur des dégâts-  et faciliter les contrôles, mais elle ne constitue pas une mesure de régulation, puisque l’attribution du numéro d’enregistrement est  automatique et sans contrôle préalable. « Déclaration n’est pas régulation ».

Le groupe regrette ainsi que la mairie n’a pas prévu de cas où elle pourrait refuser de délivrer le numéro d’agrément, dans des quartiers par exemple saturés, ou pour des locataires qui mettraient leur logement en ligne sans l’accord de leur propriétaire. Lire

Décès de Simone Veil, une grande figure de l’Histoire de notre pays

Simone Veil restera pour toujours  une grande figure de l’Histoire de notre pays.

Témoin et rescapée de la Shoah, magistrate, Femme engagée en politique, militante, européenne, elle a remporté avec courage et détermination tous ses combats. Combat pour l’humanité, combat pour la justice, combat pour l’égalité, combat pour la paix.

Le groupe UDI-MoDem pleure une personnalité fondatrice et irremplaçable de la famille centriste en France.

Lire

Le budget de la vache à lait immobilière

Ces comptes administratifs 2016 auraient pu prendre l’allure d’une fable, qu’on aurait voulu faire croire à tous les Parisiens, intitulée : Anne et la vache à lait.

Enfermé depuis le début de la mandature dans les contraintes classiques de la baisse des dotations réduites de moitié par rapport à 2010, et la multiplication par six des dépenses de péréquation, le budget parisien est plus que jamais sauvé financièrement par la traite de la toujours généreuse vache à lait immobilière parisienne.

On peut d’ailleurs parfaitement identifier les 4 trayons de la mamelle immobilière mise à contribution. Lire

Le rapport Oukilé

Le rapport Oukilé

Un concours de façades pour rompre l’uniformité urbaine

Lors du prochain Conseil de Paris des 9 et 10 mai prochains, le groupe UDI-MoDem proposera le rétablissement du concours de façades, initié par l’Hôtel de Ville en 1898, pour rompre avec ce qui leur semblait à l’époque une surabondance d’uniformité haussmannienne.

Ce concours, supprimé à la fin des années 30, récompensait chaque année les plus belles façades d’immeubles réalisées dans l’année à Paris, concourant ainsi à l’embellissement du cadre urbain et à la mise en place de ruptures esthétiques et artistiques, qui ont offert à Paris de véritables joyaux disséminés dans l’écrin de ses rues, comme le Castel Béranger rue la Fontaine, icône de l’art nouveau d’Hector Guimard ou le 29 avenue Rapp et sa céramique décorative de Jules Lavirotte.

Aujourd’hui, à l’heure de grands chantiers de rénovation urbaine dans la capitale, à l’heure où « Réinventer Paris » a montré l’appétence des architectes et promoteurs à créer des projets architecturaux  originaux, des formes audacieuses, l’utilisation de matériaux nouveaux, il s’agit d’accompagner et de récompenser promoteurs et architectes qui font le choix de rompre avec la tentation de la standardisation. Lire

Décret sur les meublés touristiques : Paris doit agir sans attendre

Paris, le 2 mai 2017

 

Faisant suite à la publication du décret relatif aux meublés touristiques, le groupe UDI-MoDem demande à la Maire de Paris de présenter dès le Conseil de Paris de juin prochain une « délibération d’application » mettant en place un enregistrement préalable des personnes qui mettent leur logement sur une plate-forme de location de meublés touristiques.

Le tourisme à Paris relève à peine la tête de l’eau, il est donc urgent d’envoyer à l’ensemble de ses acteurs un signal fort et de faire preuve d’une détermination sans faille, pour accorder les violons des acteurs de l’hébergement touristique, particuliers et professionnels.

En ce sens, loin d’être une paperasserie, ce permis de louer est un gage de transparence économique et de transparence du régime de la location entre particuliers, indispensable pour limiter certains abus. Lire

Communiqué suite à l’attaque terroriste du 20 avril

Les élus du groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris sont bouleversés et très émus par l’assassinat de Xavier Jugelé, membre de la 32e compagnie de direction de l’ordre public et de la circulation de la préfecture de Police de Paris. 

La communauté parisienne perd et pleure l’un des siens, lâchement abattu au volant de son véhicule alors qu’il accomplissait sa mission quotidienne de sécurité au service des Parisiens.

Le groupe UDI-MoDem propose que la Ville de Paris et la population parisienne lui rendent un hommage particulier.

Plus que jamais, le lien entre les Parisiennes et les Parisiens et les forces de police de Paris, ainsi que les militaires de l’opération Sentinelle, doit être fort et fraternel.

Le groupe UDI-MoDem tient à assurer à la famille de ce jeune agent de police ainsi qu’à ses proches son total soutien et sa pleine solidarité. Trois autres victimes ont été blessées, dont deux policiers. Fort heureusement leur pronostic vital n’est pas engagé. Le groupe UDI-MoDem leur assure également son soutien dans cette épreuve et leur souhaite le meilleur rétablissement possible. 

Avis de tempête sur le festival Séries Mania

Paris, le 6 avril

 

La prochaine édition du festival Séries Mania, qui aura lieu du 13 au 23 avril prochain au Forum des Images, va se tenir dans un contexte particulier et inquiétant qui rend incertain l’avenir de cette belle et innovante manifestation.

En décidant d’octroyer à la Ville de Lille l’organisation d’un festival international des séries, au détriment de cet évènement qui, pourtant, existe déjà depuis de nombreuses années et connaît une fréquentation de plus en plus importante, le Ministère de la Culture a pris une curieuse décision dont les motivations réelles semblent encore bien floues.

Le groupe UDI-MoDem du Conseil de Paris regrette bien évidemment cette décision, et espère que les considérations et inimités politiques entre certains protagonistes, n’ont pas été la seule motivation du choix final de la ville de Lille au détriment de Paris. En effet, alors que le projet parisien se fondait sur un projet existant, et qui connait le succès, il semblerait que pour la capitale du Nord, tout reste encore à faire.

Lire

Plus anciens